De Padovan à ma Méthode

Le Cerveau commande toutes nos fonctions par le biais de micro ou macro mouvements.
Nous allons donc faire des mouvements qui auront un impact sur le cerveau et permettre une réorganisation.
Ces mouvements ne sont pas laissés au hasard.  Je dis souvent à mes patients : "Imagine ta chambre : c'est le bazar.  Tu viens de recevoir des cadeaux.  Tu les utilises puis tu les poses quelque part.  Quand tu veux t'en resservir, tu ne les trouves pas car dans ce bazar, comment faire ?"  Il faut ranger, classer, réorganiser.  Ces exercices vont avoir pour objectif de réorganiser ce qui se trouve dans notre cerveau.  On va apporter une clarté.
 
De ce fait, tout ce qu'on aura placé comme connaissance dans notre cerveau sera enfin plus accessible car jusqu'à présent tout y était mélangé.  De plus, il faut savoir que lorsque le cerveau capte une information, celle-ci est captée par un hémisphère cérébral qui le transmet à l'autre.  Les 2 hémisphères ne percoivent jamais l'information simultanément.  L'un perçoit et transmet à l'autre.  Par quel biais ? Essentiellement par le biais du corps calleux, qui est comme un pont entre les deux hémisphères, constitué de nombreuses fibres.  Or il se trouve que ce corps calleux qui a pour fonction de transmettre les influx nerveux n'est pas toujours efficace.  En effet, il peut bloquer les informations, les freiner, les transformer, ...  Il s'agit donc d'utiliser ce corps calleux. Tous les mouvements qui demandent une coordination entre le haut et le bas, la droite et la gauche vont emprunter ce corps calleux.
 
La séance est donc basée sur les mouvements physiques dont le but est d'exploiter l'usage du corps calleux qui permet un meilleur transfert des influx nerveux d'un hémisphère à l'autre, mais aussi la réorganisation des circuits cérébraux.
 
De plus, lors de cette séance, j'y joins une comptine d'ouverture qui permet à l'Être de l'aider de se libérer de nombre de ses blocages et de le soutenir dans ce qu'il est.
 
Ajouté à ces exercices physiques et à cette comptine, je vais aussi travailler des stress positionnels ou des chaines musculaires qui empêchent l'Être de s'exprimer.  Tout comme les stress traumatiques, très souvent engendrés lors de l'apprentissage.  C'est un travail sur l'Être profond qui est proposé, au-delà des difficultés qu'il peut exprimer et qui l'ont amené à faire un travail en orthophonie.
 
C'est cette orthophonie là que je propose.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Frédérique OBERLE

Orthophoniste - spécialiste PADOVAN

36 bis, route de Saint-Léonard

67530 - Boersch - France

ou

17 rue Kiener

68000 - COLMAR - France

Téléphone : +33(0)3 88 48 07 79

Portable : +33(0)6 84 23 87 96

Email : frederique.oberle@orange.fr 

IMG_0319.JPG